se fait belle

Et s’inscrire dans une salle de sport…

1 avril 2016

Il y a 1 an maintenant, je me lançais dans la grande aventure du Top Body Challenge. Brisons un mythe, je n’ai jamais réussi à venir à bout des 12 semaines, mais je reviendrai très prochainement sur cette expérience. A ce jour, je ne peux pas dire que j’ai cessé le TBC, je l’utilise comme une base de mes activités sportives. J’ai estimé où était mon niveau (semaine 6/7 en fonction des parties de mon corps) et je m’inspire des exercices de Sonia Tlev quand j’ai le temps de faire du sport, parce que oui, mon principal problème se situe au niveau du temps. Je ne l’ai pas toujours et durant les derniers 3 mois, je ne l’avais pas du tout… Ou peut-être j’avais besoin de faire un stop dans toutes mes lubies.

BON… Soyons honnêtes, ma balance a immédiatement su faire l’addition des kilos, j’ai donc dû prendre des décisions…
J’ai très mal vécu ce petit cadeau adipeux, quand tu fais 1m66, ça se voit très vite et de manière générale j’ai une relation très conflictuelle avec mon corps et mon poids. Alors oui, on n’est pas obligé d’être mince, mais j’admets avoir un problème quand mon corps devient mou !

Afin de fêter ce cadeau de Noël à base gras dans mon boule, j’ai pris une carte chez Neoness. Pourquoi ? Parce que je ne savais pas si j’allais adhérer au concept de la salle de sport et donc je ne voulais pas payer une fortune chaque mois et surtout je ne voulais pas m’engager sur un an. Je stoppe les mauvaises langues, ce qui va suivre n’est absolument pas sponsorisé et je paie chaque mois mon petit abonnement.

sport00004

Bref, plongeons au coeur du pays des salles de sport !

Est-ce que c’est efficace ?

GRAVE ! Payer, ça motive à aller transpirer. Je vois que mon corps a énormément changé ces dernières semaines. Mon gras avait placé un joli repère sur mes hanches et doucement, mais surement, ce petit problème à base de cellulite se gomme. Donc ? Si j’y arrive, c’est que tout le monde peut y arriver.

Pourquoi sortir de chez soi pour faire du sport ?

Parce que j’ai besoin de ne pas m’ennuyer, d’aller voir ailleurs si ma cellulite y est… J’aime ces moments à la salle pour la variété des machines, pour le sentiment de faire vraiment du sport, pour l’ambiance, pour la motivation que me donne les gens autour de moi…

sport00001

Est-ce que tout le monde se mate ?

Comme je vous le disais, mon corps et moi ne sommes pas copains donc j’appréhendais qu’on me regarde dans cette salle qui sent. Au final, on ne se regarde pas tant que ça, voir pas du tout.
Après, dans le réseau Neoness il n’y pas de miroir donc on ne se mate pas en boucle, on transpire point. Je ne peux pas m’engager pour les autres réseaux.

Est-ce que les mecs sont lourds ?

Globalement, j’ai été surprise par l’ambiance. Attention anecdote !
Il y a une machine parfaite pour travailler les abdos, étant donné que je suis encore une petite débutante je ne la mets pas à la verticale, mais plus horizontale, je suis consciente de mon niveau. Le seul hic est que cette machine se situe dans la partie « gros muscles », c’est à dire là où se situent toutes les machines où les poids les plus légers à soulever font mon poids… Bref, ma machine conseillée par mon coach est souvent utilisée par des pros de l’abdo. Où je veux en venir ? Et bien ma machine est toujours à la verticale et quand je veux l’utiliser et que je dois la baisser et bien c’est la merde. Pourquoi ? Parce que la molette est genre un exercice réglementé dans l’élection de Mister Muscles et sincèrement j’en suis pas encore à ce niveau (et ce n’est pas mon but). Breeeef…. Et bah à chaque fois que j’étais en lutte à me faire « putain j’ai l’air con, je savais qu’il ne fallait pas que je m’inscrive dans une salle » quelqu’un est venu m’aider, genre je t’enlève la goupille, et je retourne à mon sport. Donc même pas de drague cheloue. (D’autant plus que je termine par les abdos donc mes cheveux et mes joues écarlates sont problématiques).
Après plusieurs essais, désormais je suis la boss de la molette et je masterise l’exercice.

Quels exercices faire quand on est débutant ?

Après être venue 2 fois, un coach est venu désacraliser la salle. Un mec adorable vient pour te dire ce que tu peux/dois faire et c’est à ce moment-là que j’ai eu le déclic. À partir de cette demi-heure passée ensemble, j’ai perdu ma peur des machines et j’ai osé me lâcher dans la partie musculation.
Mais trêve de blabla, désormais chaque séance dans la salle est découpée en 4 grandes parties :
le cardio : parfois je fais du vélo quand Bernardo me manque, mais de manière générale, je fais du rameur. Cet appareil permet de réveiller tout le corps et c’est plutôt drôle. Je vous l’avoue, j’ai beaucoup de mal avec l’idée de faire du tapis de course en salle. Si je veux courir, je mets mes baskets et je pars à la conquête de la ville, point ! Donc non, je ne ferai jamais de course en salle. Le rameur est le bon compromis, n’ayant pas d’aviron à ma disposition, je me dis que je pratique un truc que je ne peux faire nulle part ailleurs. Mais bref, en termes de timing, je n’accorde pas plus de 15 minutes, cette partie est en complément des deux autres sessions outdoor de cardio. J’essaie autant que possible de courir ou faire du vélo au moins deux fois par semaine, et ce plus de 45 minutes.

sport00015

sport00014
La musculation : là, c’est la partie où tu te sens mal. Dans cette salle, il y a 90% d’hommes et 10% de femmes. Donc ouais, ça te met là pression, mais c’est une bonne pression. Après plusieurs séances, je me sens à l’aise et je fais mes petits exercices OKLM comme disent les jeunes. Quand j’entame la partie musculation, j’essaie autant que possible de faire bosser tout mon corps, mais tout en essayant de ne pas trop développer mes épaules. Entre nous, j’ai qu’une peur c’est d’avoir des épaules de mec et j’aime bien mes petites omoplates qui rentre dans une main, mes petits bras d’enfants et mes ploplos, je ne veux pas tout remplacer par des muscles de bonhommes. Bref 😃
J’essaie de beaucoup travailler mes fesses et mes cuisses le tout sans les faire gonfler. Voici quelques exercices que je pratique :

sport00013

sport00012

sport00011   
sport00008

sport00002

 

À côté de cela, en fille que je suis, je bosse pas mal mes abdos, et ce pour deux raisons. La première c’est que je veux avoir un ventre plat. La seconde, ma morphologie fait que je me muscle très rapidement sur cette zone et donc je vois les résultats. Ça peut paraitre ridicule, mais voir que mon acharnement paie et mon ventre est mon point de repère. Entre nous, n’hésitez pas à repérer votre zone « active », elle sera le moteur de votre motivation !

 

sport00001

sport00004

sport00006

 

les exercices avec des poids : je conserve cela du Top Body Challenge, je réalise donc des mouvements que m’a appris Sonia Tlev sur deux parties de mon corps : mes fesses et des abdos. Je termine toujours cette partie par du gainage. En moyenne, je le fais pendant 9 minutes, en tant que débutante du sport régulier je fais 45 secondes de planche allongée, puis sur la boite puis sur la gauche et hop, 3 fois. Depuis quelques jours je monte à 1 minute pour chaque mouvement, mais allez-y à votre rythme !

sport00007

sport00003

sport00009

sport00005

l’étirement : la clé est là. Vous n’aurez pas mal après votre sport si vous vous étirez correctement (et que vous buvez beaucoup d’eau !).

sport00003

Depuis que je me suis inscrite, la salle de sport est devenue mon petit havre de paix. En moyenne j’essaie d’y aller 3 fois par semaine. Pour ne pas me rendre la chose trop pénible, j’essaie autant que possible de réaliser des exercices qui m’amusent et surtout j’y vais doucement sur les poids. En effet, je ne veux pas traumatiser mon corps, mais le travailler sur la durée donc je me dis que le temps sera mon ami.

Autre point, mon objectif n’est pas de gonfler, mais vraiment de me muscler dans la finesse donc j’adapte véritablement mes mouvements et mes poids.

Processed with VSCO with hb2 preset

Me lancer dans cette aventure m’a apporté beaucoup de calme et surtout m’oblige à m’organiser dans ma semaine. Eh oui, il faut arriver à caler 3 séances de sport dans sa semaine. Ce travail est donc tant physique que psychologique. Ça peut paraitre débile, mais en début de semaine, je regarde ce qui m’attend et j’anticipe en me bloquant des créneaux horaires pour mon sport. Je ne réduis pas mes heures de travail, juste je sais que les jours où je vais à la salle, je dois mettre mon réveil plus tôt et le soir je ne planifie rien, je rentre bosser.
Bon, j’admets que j’en cale une en week-end sinon, mon sommeil en prendrait un coup vraiment violent😃

Autre point, j’ai perdu tous mes aprioris sur les salles de sport, j’y prends vraiment beaucoup de plaisir et c’est hyper stimulant ! Parfois quand je sors d’une séance où je me fais un peu mal, j’admets commencer à bien m’aimer, pas mon corps ou mes formes qui restent là, mais le mental. Je sais que je progresse, que je fais ce qu’il faut pour arrêter de me plaindre.

Le plus difficile est peut-être l’attitude des gens quand tu leur confies que tu es inscrite dans une salle de sport, parfois tu sens que tu descends de 800 places dans leur coeur, mais mon côté « bitch » se dit que ça se paiera au moment du maillot… Parce que oui, j’espère aborder la plage avec une certaine sérénité que je n’ai jamais tellement eue.

Et puis au-delà du physique, se donner, se dépasser, s’oublier fait beaucoup de bien. Cette inscription aussi superficielle qu’elle puisse paraitre m’apporte beaucoup de sérénité, je sens que le stress diminue de jour en jour grâce à ces moments où je m’éloigne du monde. Je pense que le fait que le réseau téléphonique passe en Edge y est pour beaucoup aussi. 😃

Mais globalement, cette salle de sport est l’une des meilleures décisions que j’ai prises en 2016. Mais vous, prêts à prendre votre carte ?

Vous aimerez certainement

3 Commentaires

  • Répondre Romane 1 avril 2016 à 9 h 13 min

    je survalide cet article ! merci pour les conseils 🙂 semaine prochaine c’est parti pour « la salle » !

    • Répondre lafilledelacom 1 avril 2016 à 17 h 11 min

      Il faut qu’on y aille toutes ensemble !

  • Répondre Anker SoundBuds, casque sans fil pas cher pour le sport ! (à gagner) - Pingoo 7 avril 2016 à 18 h 17 min

    […] Vous pouvez d’ailleurs voir le casque en action sur son article que voilà. […]

  • Laisser une réponse