sort

Tu dois aller voir Sing Street au cinéma !

5 novembre 2016

Attention article express, mais je tiens à vous encourager à aller voir un film que j’ai ADORÉ ! Avant de filer dans un avion, je suis partie me cacher dans une salle obscure pour regarde Sing Street. Je tenais à aller le voir tant les critiques étaient folles. Comme une connasse que je suis, je suis entrée dans la salle en me disant « ouais, tout le monde kiffe, mais ça va être pourri, ce film doit être le truc à la mode » (C’est certainement à cause des critiques trop positives que j’ai fini par détester Belgica) BREF ! J’ai voulu me faire un avis sur Sing Street.

Verdict ? C’est dingue, c’est magistral, c’est indispensable à ta vie !

Sing Street est le dernier bébé de John Carney qui avait déjà réalisé News York Melody que j’avais adoré. On retrouve d’ailleurs pas mal de petites inspirations de ce film qui m’avait faire aimer Keira Knightley.

sing-street-affiche

Pour Sing Street on quitte les US, on part à Dublin, on suit un petit ado qui pour draguer une fille canon, lui fait croire qu’il souhaiterait qu’elle joue dans le prochain clip de son groupe. Seul petit hic, il est tout seul et n’a pas de chanson… C’est ainsi que tout se lance et donne vie à un feel good movie.

Tout dans ce film est une réussite, notamment le travail des décors, de l’ambiance, les années 80’s sont bien là, pour le meilleur et pour le pire. Il y a un très beau travail au niveau des costumes avec le groupe qui change et se réinvente durant tout le film. Les comédiens jouent très bien et sont hyper attachants.

singstreet2

Mais surtout, la BO non, mais cette BO, tout comme New-York Melody, mais version 80’s, ils ont tapé très fort ! Les titres créés pour le film fonctionnent à merveille et sont interprétés avec une sincérité déconcertante.
Parmi mes titres coups de coeur, il y a évidemment The Riddle of The Model qui te donne envie de te remettre au synthé et de tenter une petite permanente.

Up également est un titre qui se démarque, j’avoue, j’ai un peu pleuré.

Bon, et il y a évidemment Drive it like you stole It qui fait son entrée dans la playlist « danse seule en culotte dans ton appart en faisant des chorés étranges ».

Petit clin d’oeil mignon à New-York Mélody, la chanson d’Adam Levigne Go Now que je ne peux que valider !

Mais attention, Sing Street n’est pas juste un film sur la musique, c’est un film sur l’amour, mais pas juste un film sur l’amour entre un garçon et une fille… c’est l’amour de la musique, de la vie de l’autre.

singstreet1
Il y a une réplique très belle qui disait que les membres du groupe étaient comme des soldats, qu’ils ne se lâchaient pas et c’est ça que j’ai aimé. On a des belles personnes dans l’écran, tu sens l’amour qui les unit, la solidarité. C’est tellement beau ce lien qui se tisse entre les membres du groupe et le lien qui unit les deux frères. Ça faisait longtemps que je n’avais pas autant pleuré au ciné. Ce film te donne envie de dire je t’aime, et de croire en l’autre, en toi.

C’est un film qui te donne de l’espoir et te donne une belle leçon sur le pardon.

Allez voir Sing Street c’est un ordre.

Vous aimerez certainement

Aucun commentaire

Laisser une réponse