voyage

    Cuba, en « route » pour Cayo Levisa

    1 août 2016

    Cayo Levisa a marqué la fin de ce tour de monde. Et quelle fin !

    cayolevisa00004 cayolevisa00012 cayolevisa00017

    cayolevisa00010

    cayolevisa00019

    C’est simple, vous prenez une île, 60 bungalows et rien d’autre. Il devait y avoir de l’internet, mais rapidement, nous avons compris que nous allions devoir apprendre une notion : « déléguer ». Eh oui parce qu’il n’y avait ni Wifi ni rien… Puisque même le vieil ordi qui tournait sous Windows 10 était down… Donc là, tu prends ton téléphone et tu demandes de l’aide.

    Ensuite ? Et bien tu te laisses submerger par la beauté de l’endroit. Parce que oui, on n’a pas bien mangé du tout, oui les gens de l’hôtel étaient exécrables, mais purée, c’était beau !

    cayolevisa00040 cayolevisa00041 cayolevisa00042 cayolevisa00043 cayolevisa00039

    Durant les 4 jours à Cayo Levisa nous avons eu tous les temps, les petits nuages discrets, les gros orages, le ciel bleu, le coucher de soleil tout rose, chaque minute, le ciel offrait un spectacle époustouflant et rien que pour ça, ce lieu devenait magique.

    cayolevisa00038

    cayolevisa00003

    cayolevisa00037 cayolevisa00036

    cayolevisa00002

    Bon, côté infos touristiques, Cayo Levisa est à 30 minutes de bateau de l’île principale de Cuba. Le ponton pour rejoindre l’île est à environ 2h de route de La Havane, eh oui, Cayo Levisa se mérite !
    Une fois là-bas, vous n’avez qu’un club de vacances où il y a les fameux bungalows. Quand vous réservez, sachez que tout est compris, vous n’aurez qu’à payer vos boissons… TOUTES vos boissons, même l’eau ! Sur une ile où il fait 35° c’est surprenant, mais business is business !

    Pour les cocktails, comptez 3 CUC, donc ça reste malgré tout raisonnable !

    Pour le reste, il y a des activités, mais je n’ai rien testé de tout cela, j’ai beaucoup lu, écrit un peu et regardé la mer massivement !

    Si la gestion hôtelière n’était pas folle, l’île en elle-même reste d’une beauté absolue. Le sable était tout blanc et l’eau transparente ou d’un bleu très clair sur des dizaine de mètres.

    cayolevisa00001

    cayolevisa00034 cayolevisa00035 cayolevisa00030 cayolevisa00022

    cayolevisa00011

    Sinon, ne vous attendez pas à vous régaler pendant les repas, c’était un vrai enfer ! Un point positif malgré tout, j’ai mangé les meilleures chips de bananes de ma vie. Donc ça sauve un peu tout ! (P.S. par respect pour mon appareil photo, je n’ai fait aucune photo des repas…)

    cayolevisa00033

    cayolevisa00009cayolevisa00032 cayolevisa00027 cayolevisa00026

    Au final, c’était un mal pour un bien que nous n’ayons pas internet. Je sais que je dois beaucoup à ma soeur et à mon cousin qui ont répondu présent lors de mes appels paniqués et puis aussi à là compréhension de mes clients. Mais à un moment de ta vie, tu te retrouves sur une île, au milieu de nulle part (on le sait, l’île est toute petite) et tu ne peux puiser qu’en toi. Tu te retrouves, toi, face à ce calme sans être parasitée par le quotidien et purée, ça fait du bien le calme. Que ce soit clair, on ne va pas parler de Digital Detox puisqu’on nous lisait nos mails par téléphone MAIS, l’absence des réseaux sociaux était plutôt bénéfique pour clore ce soir du monde. Je pense sincèrement renouveler l’expérience, pas forcément à Cayo Levisa…

    Au-delà du dépaysement, ce fut une expérience et on valide !

    Je ne vais pas m’étendre plus sur Cayo Levisa, ça se vit et ça s’observe. Voici quelques instants volés sur cette jolie île (où j’ai attrapé le 2ème coup de soleil de toute ma vie, champagne !)

    cayolevisa00025 cayolevisa00024 cayolevisa00020 cayolevisa00021 cayolevisa00023 cayolevisa00016 cayolevisa00018 cayolevisa00015 cayolevisa00013 cayolevisa00008 cayolevisa00006 cayolevisa00007 cayolevisa00029 cayolevisa00028

     

    Je sais que là-bas, j’ai eu beaucoup de réponses à mes nombreuses questions, alors, si vous avez l’occasion au moins une fois dans votre vie, prenez une grande bouffée d’oxygène à Cayo Levisa.

    Bisous !

    cayolevisa00005

    Prêts à tout couper ?

  • CubaLaHavane00036
    râle

    Le câlin.

    C’est un combat entre deux peaux. Mais c’est un combat pour l’amour, pour la tendresse. Pas ce truc où l’autre cherche à avoir le dernier mot. Non, là on cherche à effacer les maux.…

    29 juillet 2016
  • chatmusique
    écoute

    Pause musicale : mes covers de l’été

    Bon, les amis, vous le savez, je suis une dingue des reprises. MAIS GENRE DINGUE ! Alors, si vous êtes à la plage ou que vous êtes en train de lutter à faire vos…

    28 juillet 2016
  • CubaLaHavane00039
    voyage

    Viens, on part à Cuba !

    Que dire à propos de Cuba ? Je crois que je vais encore moins m’étendre que sur les autres villes. Là, on a été des giga touristes en carton où nous avons clairement pris…

    26 juillet 2016
  • bagagecabine
    se fait belle

    Bagage cabine : les 10 tubes de été ! 

    L’heure des vacances approche et le stress s’empare de vous. « OUILLE, JE NE DOIS VOYAGER QU’AVEC UN BAGAGE CABINE COMMENT JE GÈRE POUR MA TROUSSE DE TOILETTE ?!? AAAHHH »… Pas de panique, servez-vous…

    22 juillet 2016
  • MexicoCity00032
    voyage

    Mexiiiiii, Mexiiiiiiico !

    Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas m’attarder 200 ans sur Mexico. Pour plusieurs raisons. La première, Internet m’a gonflé. Ah non, je ne parle pas de ma connexion, mais des gens.…

    19 juillet 2016
  • FUJIFILMXT2LEMANSCLASSIC00005
    sort

    Le Fujifilm X-T2 au Mans Classic

    Vendredi dernier, j’ai eu la chance d’aller me promener au Mans Classic avec Aurélie, Chandleyr, Osmany et Pinjou. Pour ma part, c’était une première, si à l’âge de 4/5 ans j’ai eu le plaisir…

    13 juillet 2016