sort

    Mes spots shopping à Perpignan

    26 juin 2020

    Pour ne pas vous laisser croire que ma vie se résume à manger (quoique…) et pour cesser de lire partout « il n’y a rien à Perpignan », « c’est une ville sans commerce », « il faut aller dans les centres commerciaux pour trouver quelques choses », je vous propose un second petit city guide pour vous parler de mes bonnes adresses de shopping à Perpignan et vous dévoiler les charmes d’une ville si souvent critiquer en ce moment… 

    Attention, je ne vous liste pas les enseignes rattachées à des franchises comme IKKS (même si la vendeuse de la boutique du centre est une déesse de gentillesse et qui trouve trouve toujours le mot gentil tout en sachant vous conseiller sans que celui-ci soit dirigé par le prix indiqué sur l’étiquette), Mango ou autre… l’idée ici est de vous présenter des petites boutiques, tenues par des commerçants tous plus gentils les uns que les autres… parce que oui, pour moi, au-delà du choix des produits exposés, l’expérience utilisateur passe aussi par l’accueil et rend encore plus jolis la marchandise proposée. 

    Préparez vous à un petit tour d’horizon qui risque de ne pas faire plaisir à votre carte bleue : 

    Laurence M : 

    Cette créatrice aux talents incroyables propose des bijoux à la fois élégants et sobres, le tout sans avoir à braquer une banque pour les acquérir ! 

    Artisan Fleuriste 66 : 

    De nos jours, trouver un bon fleuriste qui connaisse et surtout aime son métier, ce n’est pas chose facile… Perso, j’ai de la chance, non loin de chez moi, se situe ce petit fleuriste qui à chaque fois me ravit le coeur avec leur offre de fleurs de saison (en été, pas de gâchis, ils proposent des fleurs séchées d’excellente qualité)

    Henriette : 

    Déco, mode, maroquinerie, bijouterie, c’est un concept store où tu rentres pour t’acheter un bol et tu repars avec un sac, 4 bracelets, une trousse de toilette (oui, la 53ème mais celle-ci était vitale) et une tasse, le bol a évidemment été oublié…

    Ago The good Life : 

    Véritable concept store du feel good et je me demande si les responsables de ce magasin vendent pas également des sourires tellement ils sont gentils. 

    La papeterie de la loge : 

    J’ai un problème, j’ai un besoin permanent d’acheter des cahiers, des stylos… C’est un TOC depuis mon plus jeune âge ! Mon drame a donc été de croiser cette papeterie qui se situe à deux pas du Castillet. Pourquoi ? parce que de 1/ la patronne est tellement gentille ! de 2/ elle donne des super conseils, très justes et on sent qu’elle aime son métier et enfin de 3/ pour sa sélection de produit. En effet, ce qui est agréable c’est que le choix proposé est très quali, elle ne change pas ses stock tous les 3 matins mais pour autant propose régulièrement des nouveautés tout en maintenant les incontournables ! Alors si vous êtes de passage à perpignan, poussez vite la porte de cette échoppe ! 

    Carnaby (et même Carnaby Kids) 

    Pour les grands, il y a des fringues, simples basiques mais avant tout de bonne qualité. 

    Mon drame en revanche, c’est qu’ils ont ouvert une boutique version enfant où là, on a une véritable alternative aux éternels Petit Bateau, Jaccadi ou Okaidi. On peut avoir des petits bouts lookés qui ne ressemblent pas à des bébé Corolle… Drame pour mon banquier, j’attends avec impatience que mon petit Koala sache marcher, j’ai déjà repéré sa première paire de Veja !

    Prostore : 

    C’est MON adresse dès que je recherche des vêtements streetwear ou des sneackers. Effectivement, vous avez Premium dans l’hyper centre mais là, je ne saurais l’expliquer j’adore l’univers de la boutique, il n’y a pas 2500 produits mais c’est impossible de ne pas trouver sweat à son bras ! 

    Alors, prêts à réviser les codes de votre CB pour une virée shopping ? 

  • sort

    Mes spots food à Perpignan

    Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez que désormais je vis dans le sud du sud, à savoir Perpignan. AAAHHHHH la Catalogne ! Et puis, vous n’êtes pas sans savoir également…

    24 juin 2020
  • Uncategorized

    La bipolarité des réseaux sociaux

    Depuis quelques heures, j’admets vivre un confinement plus compliqué. Si jusqu’à présent j’avais l’impression de survoler l’exercice, la donne a changé. Par exemple, dans notre organisée, optimisée, mon cher et tendre se charge des…

    10 avril 2020
  • est en vrac

    Mood du lundi #22 – le confinement

    Ce moment devait arriver, si je me sens bien malgré le confinement, je ressens le besoin de rechercher un peu d’inspiration, d’aller me promener sur les sites de déco, de mode, de voyage et…

    6 avril 2020
  • est en vrac

    Les oubliés du confinement : Bal, 11 ans.

    Depuis le début du confinement, tout le monde parle, détaille, pleure sa quarantaine mais il y a des voix que nous n’entendons pas. C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité laisser mon clavier à…

    1 avril 2020