râle

Bonjour, je ne viens pas voler mais dépenser

26 août 2015

Il y a quelques temps, je vous avais parlé de mes petits problèmes avec Sephora.

Mais, si encore l’enseigne se contentait de nous décevoir avec ses médiocres conseils ça serait suffisant mais non, il faut toujours aller plus loin dans l’innovation et le CRM.

Il y a quelques jours, j’avais réussi à me créer un nouveau besoin : une palette BareMinerals que je pensais avec des teintes mates et un vernis Yves Saint Laurent.

palettebareminerals

 

Prête à dépenser toujours plus pour ma superficialité, j’ai été un peu refroidie. Pourquoi ?

Attention, narration !
J’arrive chez Sephora pour prendre ma palette repérée sur Internet… MAIS ! Déception, les couleurs n’ont pas un rendu mat mais scintillent comme une petite boule le soir de Noël donc je repose ma palette.
QUE FAIS-JE ? Je ne sors pas du magasin, non… Je pars à la recherche de fards nude et brun SANS PAILLETTES !
Je lutte et teste plusieurs couleurs sur ma petite main. Je finis chez Yves Saint Laurent et je vois deux teintes qui me plaisent. Avant de me décider à partir sur des petits fards à paupières solitaires, j’ai pris le soin de regarder des palettes sur les stands de plusieurs marques.
MAIS, visiblement, flâner chez Sephora pendant sa pause dej’ est un crime, si en plus tu fais ça avec un sweat et un jean troué, tu peux être sûre que ton moment va être pénible.

Parce que oui, j’ai beau dépenser des sommes indécentes chez Sephora, visiblement, j’ai une tête de voleuse. Les caissières doivent être surprises quand je passe en caisse, je ne sais pas… Mais toujours est-il que ce jour là j’ai eu la chance d’avoir un vigile à moins d’un mètre de moi pendant l’ensemble de mon non-shopping puisque je n’ai rien trouvé dans la boutique de Bastille. Enfin, je n’ai rien trouvé… Au bout d’un moment j’en ai eu tellement marre qu’il me suive partout, que je suis partie. Sans rien acheter.

Choquée par l’attitude du vigile, je vais voir une vendeuse en lui expliquant que je suis partie sans rien acheter uniquement à cause du monsieur de la sécurité… Quelle fut sa réponse ? « mais vous avez qu’à aller lui dire à lui ». Ça ne s’invente pas…

Moralité ? Pourquoi seul Sephora propose des marques tendances avec un processus de carte de fidélité efficace ? HEIN ? J’aimerais faire ma diva et ne plus jamais me rendre chez eux mais il faut se rendre à l’évidence, aucun acteur de la cosmétique grand public ne peut se placer comme véritable concurrent.

Au final, j’en viens à me demander si le vrai rival de Sephora ne serait pas leur site ?

Alors, si tu es très riche et que tu veux te lancer dans le commerce de la beauté, appelle moi, j’ai plein d’idées pour proposer une espace cool et agréable pour la clientèle !

Vous aimerez certainement

4 Commentaires

  • Répondre Marie-Camille 27 août 2015 à 13 h 46 min

    Même combat… Mais du coup j’en prend mon parti et si j’ai du temps à perdre je lui fait faire le tour du magasin quoi.
    Toujours est il que c’est juste insupportable en terme d’expérience client (si on peut toujours appeler ça comme ça à ce niveau) :s

  • Répondre Les 10 trucs qui me gonflent sur Internet | La Fille de La Com 2 septembre 2015 à 6 h 29 min

    […] est très cool, on peut flâner sur le e-shop de Sephora, on peut trouver le meilleur jap du coin pour le déjeuner, on peut trouver des gens formidables […]

  • Répondre Delphine 2 septembre 2015 à 9 h 56 min

    Hello !
    Ton post me fait beaucoup sourire car ça m’est arrivé tellement de fois !
    C’est vraiment pénible d’avoir quelqu’un sur son dos lorsque tu fais ton shopping, c’est vrai que ça a tendance à me faire fuir aussi… ils doivent perdre des clients.

  • Répondre Maeva 16 septembre 2015 à 12 h 04 min

    Mais alors là LOL !
    J’ai eu le tour au Sephora de Lille. Balade entre les rayons à la recherche des trucs les moins chers en plus avec la main gauche multicolore/pailletée et 2 produits réservés. Le vigile n’a pas apprécié ma réflexion qu’il a du trouver longue et est venu se coller à moi en regardant par dessus mon épaule si je n’avais rien « caché ». Alors qu’au même moment, à 2m de moi, une nana dévalisait les vernis tranquillement. Je lui ai mis mes produits dans les mains, j’ai essuyé ma main gauche sur sa manche de costard et lui ai fait remarquer que la voleuse était juste à sa droite. je n’ai plus jamais mis les pieds dans un Sephora de ma vie.

  • Laisser une réponse